Accueil > Paladin, Raid, Tanking, WoW > Blognews – « Tanking » ByEruptia

Blognews – « Tanking » ByEruptia



Hello everyone !


« Yé hais lé loundi ! ». Le lundi ça craint quand même. On était tranquille en week-end, on vaquait à nos occupations favorites, et voila que bam ! D’un coup d’un seul, sans trop qu’on sache pourquoi, il faut retourner travailler… Moi je vous le dis, le lundi, ça craint.


En plus, pour aujourd’hui j’ai rien. Ah si, j’ai bien une preview 3D du baton légendaire, et une du set T12 Paladin, m’enfin ça ne casse pas 2 crocs à un feral quand même. On va commencer par le petit aperçu de Tarecgosa’s Rest.




Et c’est là qu’on regrette d’avoir laissé tomber nos casters respectifs pour jouer tank, n’est-ce pas ? Naaaah, on ne regrette pas ! Tank c’est bien ! C’est la vie ! C’est surtout la mort… Mais c’est quand même la vie ! D’ailleurs, on va la faire un peu freestyle aujourd’hui, on va parler des raisons du pourquoi du comment du tanking !


« Hein ? Mais qu’est ce que tu racontes ce matin Eru ? ». Ben quoi ? On va parler des raisons qui font qu’on aime tanker. Je vous propose 5 raisons, détaillées bien évidemment, qui font que j’aime ma paladine poulpinette à couettes en armure de plaques, p’is vous me direz ce que vous en pensez, et éventuellement vos raisons si elles diffèrent des miennes. 🙂


Raison #1 : la spécificité du rôle

Contrairement à nos compagnons DPS et heals, nous sommes relativement uniques au sein d’un raid. En raid 10, notre rôle constitue entre 10 et 20% du raid, et en raid 25, entre 4 et 12%, ce qui est relativement peu quand même ! Et honnêtement, c’est ça qui est bon.

J’ai beaucoup joué DPS, et le fait de me retrouver « parmi tant d’autres », enlève un peu de saveur au jeu, mais ça n’est jamais que mon avis. Avoir un rôle unique dans un combat, c’est assez génial parce que ça demande de se lâcher au maximum, parce que l’ensemble du raid repose en partie sur ce rôle là.

S’il y a des DPS qui lisent ceci, ne vous méprenez pas, vous avez un rôle aussi important que celui du tank, il est seulement moins spécifique dans la majorité des cas : vous êtes 18, et vous faites à peu près tous le même boulot à deux ou trois exceptions près.

Alors que le tank, il est seul lui, ou avec un ou deux copains grand maximum, et selon la taille du raid. Il a un rôle particulier, que quasiment personne dans le raid ne peut assumer autre que lui. Et ça, vraiment, c’est quelque chose de plaisant.


Raison #2 : le fait de mener

Le tank, c’est un peu le guide. Un tank qui n’est pas entreprenant, c’est un peu comme un mage qui aurait empoigné un bouclier, ça ne le fait pas. Le tank doit savoir mener le groupe, le diriger.

Alors attention  ! Ca ne veut pas dire donner des ordres, en aucun cas. Le tank ne règne pas d’une main de fer sur le groupe ou le raid, il a simplement un rôle de meneur, pas un rôle de chef.

Mais mener les troupes au combat, tenir la tête du front, charger et motiver les troupes, c’est quelque chose de génial ! Un tank mou, c’est quand même super naze. Vous imaginez Aragorn à la fin du Seigneur des Anneaux 3 devant la porte noire « allez, on y va… ». Mais naon ! Ca le fait pas du tout ! Il faut qu’il mène les troupes, qu’il les pousse en avant, c’est ça le tanking !


Raison #3 : le skin

Le skin, c’est un des plus grands critères de choix de quoi que ce soit que WoW n’ait jamais connu. Le skin peut vous pousser à prendre des décisions incroyables ! Et le skin des tanks est, mortel. Du moins, parfois.

Personnellement, j’aime beaucoup le bouclier. C’est quelque chose que je trouve très beau, et qui donne tout de suite beaucoup de classe. Ca enlève le côté barbare de l’Impie, du Fanatique ou du Berserker par exemple. Non, le bouclier, c’est propre, et même quand il est sale, c’est propre.

Sans compter qu’on a des armures assez sexy en tank ! Je garde un souvenir ému du hors-set ICC, avec le bouclier de BQL et la masse d’Arthas, j’avais juste… trop la classe ! Et bientôt, on va avoir droit au T12 et au tanking en jupe, woooooh !


Raison #4 : le rôle de barrage

Le rôle du tank, c’est de faire barrage. Le tank est une sorte d’énorme bouclier entre le monstre et le groupe ou le raid. Il se dévoue corps et âme pour que personne ne fasse du mal à ses compagnons. Si c’est pas une leçon de courage ça !

Le tank pourrait bien sortir des phrases du genre « Si vous voulez toucher au petit gnome prêtre caché sous la jupe de la druidesse derrière les deux rangées de casters, il va falloir me passer sur le corps ! », et il faut bien le dire, ça envoie !

On a un peu le rôle où on pourrait faire comme dans les films ou les mangas, genre il y a un méchant qui veut tuer un gentil, et bam, au dernier moment on débarque, on lui colle une rouste et on sauve le pauvre bonhomme, et là on lui dit « Je suis Prot. Palprot. ».


Raison #5 : le petit côté maso’

Le tank aime prendre les coups : sa douleur, c’est sa drogue. Il y a un petit côté maso’ tout à fait délicieux dans le tanking ! On ne peut pas jouer tank si on refuse de prendre les coups, c’est juste incompatible. Vous imaginez un tank qui avant la bataille dirait à son raidleader « Désolé mais moi j’en ai marre qu’on me frappe, si vous croyez que c’est agréable ! Je refuse de porter les armes. » ?

On remarque d’autant plus le côté maso’ avec le système de Vengeance. Plus il a mal, plus il se sent vivant ! Parfois, il aime tellement ça qu’il fait exprès de prendre des dégâts ! Si c’est pas du masochisme pur et dur ça !


Voila, globalement on a fait le tour ! C’est ce genre de choses qu’il faut dire aux gens pour réduire le temps d’attente des DPS en donjon aléatoire, pas mettre une sacoche pour les tanks… Le tank il n’est pas con hein, une fois qu’il a eu son piaf ou son ch’wal, il ne revient plus en instance.

Je vous invite à copier / coller cette petite philosophie du tanking sur vos forums de guilde respectifs (ça aura le mérite de me faire de la pub au passage, haha). Qui sait, ça motivera peut-être deux ou trois personnes qui n’osaient pas se lancer à se faire un reroll tank. 🙂


J’en profite pour vous faire part d’un screen de prévisualisation de Ragnaros en situation que j’avais omis de montrer. Je corrige donc le tir en vous montrant cette petite merveille dès maintenant. Pour ceux qui se posent la question, ce n’est qu’en phase 2 du mode héroïque que Ragnaros sort intégralement de la lave et qu’on le voit en entier. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve qu’il a du style là !



C’est tout pour aujourd’hui. Je vous souhaite une excellente journée, et vous dis à demain. N’hésitez pas à me demander si vous avez besoin de quoi que ce soit. Je ne mords pas (ou alors pas beaucoup…) ! 😀


Byou !


Pour toute question sur le Paladin Protection ou Check d’armurerie, utilisez la page Check My Pal’, et pour toute suggestion ou remarque, laissez un commentaire ou contactez-moi via le chat (colonne de droite).

Publicités
  1. Gabryèle
    mai 9, 2011 à 17:27

    Je ne suis pas maso, mais plutôt sado gniark gniark gniark !
    Je n’aime pas diriger, ça demande trop d’efforts !
    Niveau skin, c’est pas ce qui me botte le plus dans WoW.
    Faire barrage…. ça dépend pour quelle raison.
    Etre « unique »… je le suis déjà :p

    Je peux quand même tanker ? 🙂

  1. août 4, 2011 à 17:19

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :