Accueil > Paladin, Raid, Tanking, WoW > Blognews – Blue-Posts, Psycho, Blog

Blognews – Blue-Posts, Psycho, Blog


Hello everyone !


J’espère que vous allez bien, qu’il fait beau, que vous avez bien déjeuné à midi – si vous n’avez pas déjeuné, sachez que c’est mal – et que vous profitez bien de votre après-midi – je considère que lire le blog au travail, c’est constructif. 😀


Alors chose promise, chose due ! Un petit patch de 20Mo (4.2.0a) est désormais disponible en téléchargement sur les serveurs officiels dans le but de corriger un certain nombre de bricoles. Pour mettre à jour votre client, lancez simplement le Launcher et attendez que le patch se télécharge. 🙂


Correction de bugs

  • Utiliser une compétence instantanée juste après que la cible soit morte ne devrait plus re-cibler le cadavre.
  • Utiliser une compétence juste après avoir changé de cible ne devrait plus affecter la cible précédente.
  • Résolution d’une erreur de mouvement lors du saut sur un objet avec peu d’images par seconde.
  • Mac : correction d’un bug empechant d’enregistrer correctement les commandes avec shift et la molette de la souris.
  • Résolution de problèmes qui faisaient planter le jeu près de Beth’tilac à Firelands.
  • Se déconnecter en étant passager d’un véhicule ne devrait plus poser de souci à la reconnexion.
  • Entrer un mot de passe comprenant des caractère japonais ne devrait plus causer de plantage.
  • Résolution d’un problème qui provoquait des plantages en cas de réduction de taille de la fenêtre du jeu.


Objets

  • La couleur du tooltip des objets héritages est de nouveau dorée.


Quêtes

  • Un souci de déplacement a été corrigé sur la quête La Mort vient d’en Haut de la zone de départ des chevaliers de la mort.
  • La plateforme de Tarecgosa durant la cinématique de la quête Alignement (quête légendaire) devrait désormais être visible avant qu’elle ne s’y pose.


On note surtout les deux premières lignes du patchnotes, c’est à dire la correction du ciblage automatique des cadavres, ainsi que le mauvais fonctionnement de la touche tab. Le reste des correctifs se résume principalement à la résolution de problèmes de plantage, qui arrivent quand même très rarement.

Tant qu’on est dans le bleu, j’enchaine avec la traduction d’un blue-post à propos du T11. Je sais que ce n’est plus tellement d’actualité, mais de nombreux lecteurs disposent d’un ou de plusieurs rerolls progressant encore sur le mode normal du Tiers 11, du coup je traduis ça.


Epaules et Heaume T11 via Points de Justice

A l’heure d’aujourd’hui, il n’est pas prévu de rendre ces objets accessibles via les Points de Justice.

Ca ne veut pas nécessairement dire que ces objets sont hors d’atteinte cependant. Nous avons revu à la baisse la difficulté du mode normal des raids du Tiers 11 dans l’espoir que des joueurs qui n’ont pas encore vu ce contenu puissent aller y jeter un coup d’oeil. Si vous n’avez pas de guilde ou de groupe d’amis intéressés, l’outil de recherche de raid est un outil assez peu utilisé qui peut pourtant être utile pour créer un groupe de raid ou chercher des joueurs manquants.

(Pour ceux qui ne sont pas au courant, l’outil de recherche de raid est accessible via un bouton du menu.)


On dirait que pour avoir le bonus 4-pièces T11 sur les rerolls, il va falloir se bouger un peu les fesses pour aller voir Cho’gall et Néfarian ! Cela dit, je vais tout de suite rassurer ceux qui n’ont pas eu l’occasion d’y aller : ce sont des boss très faciles, surtout depuis le panzer-nerf du mode normal. Je trouve la difficulté presque supérieure à Zul’Aman et Zul’Gurub parfois qu’à la Descente de l’Aile Noire ou au Bastion du Crépuscule.

Bref, si vous n’avez jamais pu voir ces boss, je vous conseille de le faire au moins une fois, ne serait-ce que pour voir la tête qu’ils ont, et récupérer un petit haut-fait ou deux. 🙂


Sinon, bonne nouvelle, que dis-je, très bonne nouvelle ! Hier après-midi, je me suis mis un bon coup de collier – quand on image la scène, c’est stupide – et j’ai avancé le Tome de Lumière en rédigeant une nouvelle page ! Et oui, et oui, comme quoi, vous voyez que j’avance et que j’y oublie pas !

Vous avez donc désormais accès à la page sur les glyphes, avec explications, exemples et tout le tralala. *Se met à chantonner* Pour la suite, je ne sais pas encore ce que je vais faire. Une partie sur l’optimisation de l’équipement peut-être ? Une page qui inclurait le sertissage, les enchantements et la retouche, histoire de faire d’une pierre trois coups. Ça pourrait être pas mal je pense.

Et puis après, si le coeur m’en dit, pourquoi pas partir sur quelque chose d’un peu plus approfondi comme le gameplay, les trucs et astuces, le heal en instance, etc. Je pense qu’il y a matière à faire des choses, il me faut surtout l’envie de les concrétiser en fait, et c’est ça le plus délicat. 😀


Alors, sur un tout autre sujet, j’ai trouvé par le biais du blog de MamyTwink quelque chose d’assez amusant, à défaut d’être véritablement intéressant. Aujourd’hui, je vous propose de voir WoW comme vous ne l’avez jamais vu, et d’en décortiquer un personnage jusqu’à ses fondements mêmes dans un but d’analyse psychologique. « Gnééééé ? Qu’est ce que tu nous chantes Eru’ ? ».

Hier, j’ai atteri sur le blog d’un psychologue en formation professionnelle appelé Benjamin Thiry, qui a trouvé amusant de dresser une analyse psychologique ainsi qu’un portrait psychique de Thrall en se reposant sur la quête implantée à la 4.2 qui nécessite de le sauver à travers les quatre plans élémentaires. Je vous mets un petit extrait, mais si vous voulez lire tout l’article appelé « Rage sur les terres de Feu ou l’effroi du submergement pulsionnel agressif », c’est ici.


Ce mercredi 29 juin 2011, une nouvelle mise à jour de World of Warcraft (wow) a été effectuée. Elle rajoute une évolution scénaristique majeure sur laquelle je vous propose de nous arrêter. En effet, je pose l’hypothèse que le scénario de wow, d’une très grande richesse, s’apparente à celui d’un conte. Le jeu met en scène des personnages qui ont une charge métaphorique. Les joueurs, en interagissant avec ces personnages, se trouvent dès lors impliqués à deux niveaux : celui de la réalisation des quêtes au premier degré (par exemple : tuer tels ou tels monstres) et celui d’un enjeu psychique inconscientrelié à la trame historique (par exemple : purifier une zone afin d’en assurer la quiétude).

Par conséquent, il est possible de concevoir l’évolution de l’histoire de wow comme un processus dynamique de maturation psychique.


La lecture n’est pas spécialement aisée, et je dois avouer que je n’ai pas tout compris pour ma part, seulement les grandes lignes, car ça reste de la psychologie même si ça se base sur WoW. Comme je le disais plus haut, c’est amusant de voir à quel point on peut décortiquer un personnage au travers de ses actions, mais c’est clairement inutile par contre.

Pourquoi je dis ça ? Parce que les designers ne sont pas diplômés de psychologie, et que tout ça, ils n’en ont aucune idée et par dessus tout ils s’en moquent pas mal. Dans la tête du designer, ça fonctionne ainsi :

  1. Qui ? Thrall, personnage emblématique
  2. Où ? Hyjal, centre historique
  3. Quoi ? Enlèvement de Thrall par Ragnaros (magie, effets scénaristiques)
  4. Comment ? Thrall = chaman donc aide via les 4 éléments
  5. Etape 1, étape 2, étape 3, étape 4, quête finie, loot, mariage

Je schématise, mais en gros c’est comme ça qu’on conçoit le design d’un truc. On ne va pas penser à l’histoire de WoW comme un processus dynamique de maturation psychique, ça ne fonctionne pas comme ça. Cela dit, c’est assez amusant de voir jusqu’où il va, et comme je le disais précédemment, ça a le mérite d’être original. C’est vrai que ce n’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de lire ça.


Et enfin, dernière chose pour aujourd’hui, après c’est fini : le documentaire The Raid est disponible en ligne. Malheureusement, la vidéo n’étant ni sur Youtube, ni sur DailyMotion, ni sur GoogleVideo, ni sur Vimeo, je ne peux pas l’intégrer directement dans le blog, et je ne peux que vous donner ce lien pour aller la visionner ailleurs sur le net.

La vidéo fait une heure et demi mais tout n’est pas à regarder, notamment le début qui est un peu long à démarrer. Le véritablement documentaire commence à partir de 25 minutes et dure plus ou moins 45 minutes. Petit rappel de l’objectif : faire découvrir à ceux qui ne connaissent pas ce que sont les raids, ce que ça apporte, comment ça fonctionne, quel en est l’intérêt, le tout via des séquences du jeu commentées et des interviews des joueurs chez eux.

Il y a des choses intéressantes et ça peut valoir le coup de regarder ça. Seul petit bémol pour certains : c’est bien évidemment en anglais, mais je trouve personnellement que ça se comprend plutôt bien dans l’ensemble, donc c’est à vous de voir. Quoi qu’il en soit, je vous encourage à y jeter un oeil, surtout si vous ne raidez pas parce que vous avez peur de trouver ça nul : je pense que vous pourriez peut-être changer d’avis. 😉


Et voila, c’est la fin de cet article. Je vous laisse en musique pour ne pas changer avec Positively Inclined de Wax Tailor feat ASM : je vous recommande vivement l’album Hope & Sorrow de Wax Tailor, car toutes ses musiques sont exceptionnelles. Quant à nous, on se retrouve demain, alors bonne journée !



Byou !


Pour toute question sur le Paladin Protection ou Check d’armurerie, utilisez la page Check My Pal’, et pour toute suggestion ou remarque, laissez un commentaire ou contactez-moi via le chat (colonne de droite).

Publicités
  1. Floots
    août 9, 2011 à 17:11

    Hello,
    Très bon blog, fourni, gros travail de rédaction, et un réél plaisir à te lire chaque jour.
    Juste, je sais que l’actu est pauvre, mais depuis deux jours, lire Judgehype puis tankafaire donne l’impression de voir double ^^

    Courage pour la suite and keep up the good work.

    • août 9, 2011 à 17:16

      Hello, et merci pour les encouragements. 🙂

      Ca m’amuse ce que tu dis, parce qu’il y a bien un site que je ne lis pas, c’est Judgehype. 😀
      J’imagine qu’on fait tous ce que l’on peut avec ce que l’on a, mais en ce moment, il n’y a pas des masses de choses à raconter ! 😦

      Merci quoi qu’il en soit, byou !

  2. Hoshnak
    août 12, 2011 à 14:17

    Je confirme les propos d’Eruptia, le Descente de l’Aile noir et le Bastion du crépuscule sont clairement moins dur que certains Trash/boss de ZA (ZG étant très facile en guilde).

    De plus si vous savez un peu jouer votre classe et que vous êtes en 353 le 359 est extrêmement accessible sans difficultés réelles.

    Cependant, blizzard aurait du faire autre chose, diviser par deux le coup du 346, ce qui permettrait à des rerolls d’aller rapidement à ZA.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :