Accueil > Paladin, Raid, Tanking, WoW > Blognews – Combats de raid

Blognews – Combats de raid


Hello everyone !


Bon week-end à toutes et tous ! Profitez-en bien, passez du temps avec votre conjointe(e) et/ou votre famille, et surtout n’oubliez pas de lire le blog parce que ça fait plaisir mine de rien !😀

Avant toute chose, j’aimerais vous demander à nouveau – j’insiste – de participer à la mise en post-it du message sur le blog dans la section Paladin du forum officiel. C’est important parce que ça préservera un peu mes nerfs, qui s’effritent chaque jour un peu plus quand je lis certaines choses. Merci à tous ceux qui prennent le temps de cliquer sur « Demande le post-it ».🙂


Aujourd’hui, nous allons aborder un sujet qui m’a été proposé par Yhal (merci bien d’ailleurs) : les différents types de combat en tank. Tout cela va principalement s’adresser à tous les tanks qui ont un minimum sillonné les raids, puisqu’il va s’agir de différencier les combats du point de vue du tank, et uniquement du tank.

Alors pourquoi un tel sujet ? Quel intérêt ? C’est une bonne question et je vous remercie de me l’avoir posée ! La première raison, c’est que ça remplit l’article d’aujourd’hui. Je n’ai pas des masses de choses à raconter puisque les bleus se font discrets et que la 4.3 n’est toujours pas déployée sur le PTR. J’ai une recette de cuisine à vous faire part par contre, mais on verra ça un autre jour.

L’autre raison, c’est parce que ça soulève une question bien plus intéressante : c’est quoi, un combat amusant pour un tank ? Qu’est ce qui est amusant pour un tank ? Pour un DPS, on le sait : un combat qui admet une des plus grosses performances possibles en terme de DPS afin de pouvoir se la comparer avec les copains. Pour un heal, on le devine : un combat qui demande de soigner beaucoup, beaucoup, et encore beaucoup. Mais pour un tank ?


Alors Yall a fait une analyse très rapide des différents types de combat que l’on peut discerner, toujours du point de vue du tank, pas de celui du raid. Nous avons donc 4 types de combat différents, certains combats rentrant dans plus catégories à la fois :

  1. Gestion des CD défensifs
  2. Précision du placement
  3. Les combats « chaos-mode »
  4. Les poteaux

« Euh… C’est quoi ces vieux titres tous pourris que tu nous as sortis Eru’ ? ». Si vous ne m’interrompiez pas sans arrêt, je pourrais peut-être vous expliquer, d’autant que je compte bien développer chacun de ces types de combat pour préciser, notamment avec des exemples. Justement, on va s’y coller dès maintenant.


1. Gestion des CD défensifs

Les combats de cette catégorie sont généralement les combats les plus violents en terme de dégâts subis par le tank, et c’est justement pour cela que la bonne utilisation des CD défensifs constitue l’enjeu principal de la rencontre, faisant ainsi la différence entre un wipe et un kill, comme entre un bon et un mauvais tank. C’est parce que les dégâts sont outrageusement violents que les CD défensifs doivent être bien gérés, et que la communication avec le(s) heal(s) est importante.

Le bon côté des choses, c’est que ces combats demandent surtout de la réflexion autour de la rencontre et des compétences du boss afin de maximiser l’uptime ou l’efficacité de ses CD défensifs. Théoriquement, vous pouvez « bosser » votre rôle avant le raid – notamment avec le(s) heal(s) – pour faire les choses comme il faut une fois le bouclier en main.

Ex 1 : Baleroc (HM). Baleroc est un combat où l’utilisation des CD défensifs doit être réfléchie un petit peu afin de minimiser les risques de wipe, mais surtout pour faciliter un maximum le travail des heals. Typiquement, dans le cadre du progress sur Baleroc, on va réfléchir pour chacun de ses CD défensifs quand l’utiliser, pourquoi faire, etc.

Ex 2 : Beth’tilac (HM). Beth’tilac frappe tellement fort – que ce soit en P1 en haut, ou en fin de P2 – que la bonne utilisation des CD peut clairement marquer une différence entre un bon et un mauvais tank. Tous les CD ne sont pas à utiliser n’importe quand, et il faut connecter les neurones quelques instants pour trouver le meilleur moyen de l’utiliser.

Autres exemples : Sindragosa HM, Nefarian HM P3, Halfus HM.


2. Précision du placement

Les combats de cette section sont tous les combats où le placement est absolument essentiel au bon déroulement de la rencontre. Dans la grande majorité des cas, les dégâts subis par le tank ne sont pas excessifs, ce qui fait qu’il a pleinement le temps de se concentrer sur son placement et le placement du mob/boss. Toutefois, une fois l’habitude de ce genre de rencontre, on prend plaisir à adopter le bon placement tout en conservant une survie digne d’un char d’assaut sibérien.😛

Ces combats impliquent généralement de tanker en mouvement, ce qui peut parfois compliquer la tâche, notamment pour un nouveau tank. En plus d’être un tanking parfois difficile, c’est surtout quelque chose qui doit être considéré et appliqué sur le moment, et pas tranquillement à Hurlevent 3 heures avant le raid. De plus, selon les facteurs RNG (Random Number Generators = Facteurs « chance ») du combat, il est possible que le placement à effectuer ne soit pas le même d’un essai sur l’autre, ce qui ajoute une difficulté supplémentaire.

Ex 1 : Alysrazor (HM). Les bébés voraces des phases 1 d’Alysrazor constituent l’exemple type sur Firelands des combats à placement exigeant. En effet, ils doivent être rapidement extraits de leur lieu de pop (milieu) sans prendre de dégâts des souffles de magma et des feux de broussaille, puis rapidement approchés des vers de magma pour dissiper la frénésie toujours sans prendre de dégâts extérieurs, et ainsi de suite.

Ex 2 : Sinestra. Le tanking des dragonnets de Sinestra est probablement l’exemple le plus flagrant pour ce type de combat. En effet, un dragonnet tanké quelques mètres trop à gauche ou trop à droite peut être synonyme de wipe immédiat. C’est sans compter que les dégâts sont intenses et que les dragonnets ne doivent donc surtout pas tankés dans le dos durant les déplacements. Ca demande donc du sang froid, de la précision et de la rigueur.

Autres exemples : Grobbulus, Putricide (HM), Néfarian (HM) P3.


3. Les combats « chaos-mode »

Alors ça, c’est un type de combat un petit peu particulier, qui finalement porte assez bien son nom : il s’agit des combats où tout se passe en même temps pour tout le monde, et où la panique vient rapidement prendre le dessus. En fait, c’est la multiplication des compétences et techniques du/des boss simultanément qui provoque une sorte de chaos dans le raid, rendant tout de suite les choses beaucoup plus difficiles. On le sait tous : plus on doit faire de choses en même temps, plus il y a de risque que l’on fasse des choses de travers.

Ex 1 : Alysrazor HM. En un sens, Alysrazor HM est un petit peu dans ce genre là puisque tout se passe plus ou moins en même temps : pop des bébés voraces, arrivée du météore, souffles des vers de magma, feux de broussaille, fireblasts des initiés de la flamme, tempête de feu, et ainsi de suite. Les compétences apparaissent de manière simultanée et s’enchainent rapidement.

Ex 2 : Conseil des ascendants HM. Ce combat est une sainte horreur dans le genre : un tank, deux boss, une dizaine de compétences. En phase 1, il faut monter l’aggro sur les deux boss simultanément, ne jamais les tourner vers le raid, les laisser au milieu de la salle, ne pas mettre de flammes au centre, s’écarter de la Glaciation, utiliser des CD défensifs différents selon les stacks de l’Egide de flammes, etc. En phase 2, c’est grossomodo la même chose avec des compétences différentes.

Autres exemples : Mimiron HM, Yogg-Saron +1/0 Keeper, Prince de sangs HM.


4. Les poteaux

Et enfin, on ne coupe pas aux combats « poteaux », c’est à dire aux rencontres où il ne se passe absolument rien pour le tank, même pas de très grosses baffes / compétences justifiant d’utiliser des CD défensifs dans le bon ordre, au bon moment, etc. Heureusement, Blizzard a quand même drastiquement réduit le nombre de boss appartenant à cette catégorie afin de rendre le rôle de tank plus attrayant.

Ces combats peuvent vous permettre de diner, de regarder un film, de discuter sur MSN, de rédiger un nouvel article sur votre blog, d’envoyer des textos, de faire une grille de sudoku, d’envoyer des whisps d’encouragement aux heals, de ranger votre appart’, de discuter avec votre conjoint(e), de faire du tricot, de faire une réussite, de lire les tables de loot, de lire les forums, de vous renseigner sur la stratégie du prochain boss, etc.😀

Ex 1 : Atramédès. Probablement l’exemple le plus probant de boss poteau de toute l’extension, puisqu’il s’agit de tank le boss en faisant un petit pas chassé de temps en temps pour esquiver un sonar, et c’est tout. Pas de CD à utiliser, pas de déplacements particuliers à faire, pas de compétences problématiques, rien.

Ex 2 : Valiona & Theralion. Dans le même genre qu’Atramédès, mais en un peu moins prononcé. On reste globalement assez fixe durant tout le combat, on bouge très rarement, on n’a pas tellement de CD défensifs à utiliser, et y a rien de bien compliqué à comprendre.

Autres exemples : Reine de sang Lana’thel (HM), Pullentraille (HM), Trognepus (HM).


Voila en gros les différents types de combat que l’on peut discerner pour un tank. J’avais également pensé à une catégorie « Agressivité » pour les combats où l’enjeu se trouve dans le burst d’aggro, mais depuis les modifications des multiplicateurs de menace, ces combats n’existent plus, ce que je trouve un peu dommage quelque part.

Et là je vous vois venir bande de petits malins avec vos questions du genre « mais Rhyolith, c’est aucun des 4, si ? ». Et bien non, en effet. Il y a beaucoup voire une majorité de combats qui piquent des particularités dans chacune des quatre catégories que l’on a vues ci-dessus, constituant alors des combats plutôt équilibrés, ne se rangeant donc pas dans une des quatre rubriques sus-citées. Équilibre ne rime pas nécessairement avec amusement cela dit.

Par exemple Shannox va plutôt aller tirer du côté de la précision du placement. Rhyolith a un petit – vraiment tout petit – côté « chaos mode ». Majordomo tient plutôt du poteau, avec une bonne utilisation des CD défensifs, mais pas primordiale non plus. Ragnaros va englober un peu tout à la fois, et on pourrait continuer ainsi toute la journée.


Maintenant, revenons à la question initiale : qu’est ce que vous plait le plus dans le tanking ? Même s’il n’y a pas forcément une réponse qui tranche complètement, il y a surement une catégorie qui vous attire plus qu’une autre, et j’espère pour vous que ce n’est pas le côté poteau, sinon c’est assez triste quand même.

En ce qui me concerne, les combats qui me plaisent le plus sont les combats où la survie est mise à rude épreuve et où la bonne utilisation des CD défensifs fait la différence. Je pense notamment à Beth’tilac, Baleroc et Ragnaros en mode héroïque, mais particulièrement Beth’tilac HM. Quand je réussis à dire au soigneur qui tombe malencontreusement de la toile « ne remonte pas, je me tiens », ça me fait plaisir, parce que ça signifie que je fais mon travail correctement.

Et vous, c’est quoi votre truc ? Les déplacements incessants & le positionnement au poil de nez près ? L’utilisation optimisée des CD défensifs ? Les combats ou tout s’embrouille perpetuellement réduisant votre cerveau en bouillie ? Pouvoir regarder la TV en jouant ? Un boss en particulier ? A vous de causer !


J’achève l’article d’aujourd’hui ici-même, en espérant que celui-ci encourage certaines personnes à donner leur avis et leur expérience de tank, et vous laisse avec la version de Sonata Arctica de Still loving you, bien plus rock’n’roll que celle de Scropions.

Meebo semble toujours en proie à des soucis techniques empêchant le chat de fonctionner correctement donc si vous souhaitez me joindre, faites le par commentaire ou encore IG même si je doute de beaucoup m’y connecter aujourd’hui. Oh, et n’oubliez surtout pas de participer à la mise en post-it de ce sujet du forum off’, merci d’avance !🙂



Byou !


Pour toute question sur le Paladin Protection ou Check d’armurerie, utilisez la page Check My Pal’, et pour toute suggestion ou remarque, laissez un commentaire ou contactez-moi via le chat (colonne de droite).

  1. Senen
    septembre 3, 2011 à 13:39

    « Pour un DPS, on le sait : un combat qui admet une des plus grosses performances possibles en terme de DPS afin de pouvoir se la comparer avec les copains. »

    T’exagères Eru’, y a pas que des kikoo dps dans la vie.😀

  2. Anonyme
    septembre 3, 2011 à 15:13

    Personnellement les combats que je préfère sont ceux ou tu es toujours sur tes gardes, ou tes CD te font survivre, ou la moindre erreur bête tu seras en vie faible ou tu dois anticiper ou les claques sont énormes (qui a dit beth’tilac) ou tu dis à ton heal de s’auto-heal car tu as impo up, ou le moindre fail à la phase d’exécution est presque irrattrapable.

    Bref le combat tendu ou chaotique, mais le poteau j’en ai horreur.

  3. Anonyme
    septembre 3, 2011 à 15:48

    Moi j’aimais bien Pulentraille, tu pouvais finir premier au recount :p
    Comment ça jsuis un kikoo ?!

  4. septembre 3, 2011 à 16:29

    Les combats chaotiques ! ❤
    J'ai pas tank Alice HM mais c'est sûrement un exemple adapté ouais !
    Mon meilleur souvenir reste Mimiron HM je pense, le FOUTOIR intégral que représentait ce combat de manière crescendo était une des meilleures expériences de jeu que j'aie vécue.

    En fait, ce sont tous ces combats où le tank peut raisonnablement cumuler les responsabilités (et donc la difficulté) pour alléger le boulot du raid.

    Actuellement je trouve qu'il y a trop de combats de RAID qui sont plus faciles à tanker qu'une Zandalari avec de bons DPS au cul. Vous ne trouvez pas ?
    Avoir plus de challenge dans une Zandalari que dans un raid du palier actuel je trouve ça assez regrettable…😦

    Dernier point: quand est ce que Blizzard réussira à rendre le rôle d'offtank intéressant sans avoir recours systématiquement à des trucs comme sur Ragnaros: "bon alors là t'as un dot qui stack donc va falloir que ton copain click sur taunt toutes les minutes, ok ? T'es prêt pour ce défi ?"….Sérieux quoi 😥

  5. tyakira
    septembre 3, 2011 à 16:39

    Moi j’aime les boss chaotiques il y’a toujours de quoi kikoo en etant le dernier en vie sur ce genre de boss

    (je me souviens d’un maloriak a 2% fini solo)

  6. Oromirs
    septembre 3, 2011 à 18:27

    Pour ma petite expérience halfus hm était très sympa, debuff a la con de switch, placement et monter d’aggro importante ainsi que les cd, et kick si tu t’ennui. En war tu sortait un dps satisfaisant. En gros tout se passait sur les tank c’est assez plaisant meme si avec le stuff tout se simplifie pas mal ^^

  7. septembre 3, 2011 à 22:12

    Pour ma part j’aime beaucoup les combat à placement ou a récupération d’add…je pense que ça vient du fait que le pala fait ça bcp mieux (ou de maniere plus amusante) que quand je tankais en druide à BC…(luciole vs bouclier vengeur^^).

    Pour aller dans le meme sens de Yhal, je suis MT2 et je deteste les combat ou ya une mecanique débile pour exiger un MT2… Mais je trouve qu’a cata c’est tout de meme mieux fait qu’a ICC…

    De ce fait si je devais classer ce que j’ai tanker, je dirais qu’en premier ça reste LK puis sur Cata alysrazor. Le pire, lanathel en mt2 ! Mais saucroc/Pulentraile c’etait pas mieux…

  8. Belephèbe
    septembre 4, 2011 à 00:05

    Je ne suis pas difficile et j’apprécie justement le fait que les combats soient variés.Pour autant, je suis persuadé que les combats qui mettent nos compétences à rude épreuve et qui différencient un bon tank d’un tank moyen sont ceux où la gestion des cd défensif est primordiale.

    J’ai désormais beaucoup de plaisir à analyser les log d’un combat que je découvre pour connaitre les capacité des boss et utiliser mes cd défensif à bon escient.

  9. Baafëe
    septembre 4, 2011 à 12:07

    Les boss chaotique c’est bien en tank, mais c’est un peu gênant quand ils le sont beaucoup moins pour les dps et les heals qui deviennent vite incompréhensif parce qu’ils croient que pour le tank les choses se présentent plus ou moins de la même manière et semblent s’ennuyer pendant le combat, ce qui nuit un peu au plaisir de tanker ce boss au final. Alysrazor en est un très bon exemple justement, tout est réuni pour piéger le tank, tandis que les autres ont juste à s’éloigner des aoe sans trop réfléchir.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :