Accueil > Paladin, Raid, Tanking, WoW > Blognews – Culture Geek

Blognews – Culture Geek


Hello everyone !


Très bon dimanche à toutes et à tous, en espérant qu’il fasse aussi beau chez vous que chez moi ! Au programme de cet après-midi, une p’tite balade à la Bastille histoire de prendre le soleil (en espérant qu’il ne crame pas trop mon teint blafard et vampirique), mais avant un petit article pardi, avec comme prévu pas trop de contenu sur WoW !


Oh, avant que je ne démarre, j’ai eu le loisir de constater hier soir que Blizzard m’a mentionné dans les Nouvelles de la communauté du 11/11/11 -leur micro-blogging sur les joueurs impliquées d’une façon ou d’une autre dans la communauté de World of Warcraft- en compagnie également de Warlockspirit (/kiss Yuny), JudgeHype et Millenium. C’est pas grand chose, mais ça a le mérite d’être plaisant. 🙂



Ce qui me surprend un peu malgré tout c’est la tournure de l’annonce : « Paladins Protection, Eruptia a mis à jour son célèbre guide ! N’en manquez pas une miette ! ». Comment ça « mis à jour » ? Je publie tous les jours, et l’intégralité du blog est perpétuellement mis à jour. C’est pas comme si c’était une nouveauté !

Oh, ce qui est amusant aussi c’est l’alt niveau 1 qui me taunt dans les commentaires : ‘C’est n’importe quoi ces nouvelles de la communauté, même Eruptia a trouvé sa place ici alors que voilà quoi …‘. Allez, sois pas timide, viens faire un câlin ! *Ouvre grand les bras* 😀



Bien, allez ! Je commence l’article d’aujourd’hui avec un petit peu de culture cinématographique ! Enfin oui et non. On va plutôt dire que j’ai pris le temps de regarder avant-hier soir un film d’animation qui m’a beaucoup plu, et que je vous recommande chaudement, c’est d’ailleurs pour ça que je vous en parle tout de suite maintenant.

Il s’agit du film Coraline, réalisé par Henry Selick (Etrange Noël de Mr. Jack) et inspiré d’un compte anglais datant de 2002. Je ne vais pas vous raconter toute l’histoire parce que ce ne serait pas chouette pour ceux qui comptent y regarder, mais en gros pour résumer l’intrigue, ça donnerait quelque chose comme ça :

Coraline est une petite fille d’une famille pas bien riche qui va s’installer dans une nouvelle maison un peu paumée à l’orée d’un bois. Peu après s’être installée, elle découvre une petite porte secrète qui mène vers un autre monde où tout semble être plus cool et merveilleux, mais elle se rend rapidement compte qu’il y a anguille sous roche…

Pourquoi j’ai bien aimé ? Tout d’abord, le personnage principal (Coraline donc) est très attachant, et bien travaillé. Les mimiques sont soigneusement réalisées et très expressives, on s’y identifie bien. De plus, le film évolue dans une ambiance fantastique bien glauque sur les bords limite flippante par moment, que l’on peut retrouver dans d’autres films du genre à la Tim Burton.

Je n’aime pas tout ce qui se fait en animation, mais j’ai vraiment trouvé cette production très chouette. Je la recommande à tous ceux qui aiment bien les films d’animation, particulièrement quand l’atmosphère est un peu spéciale. 😉


Ensweet, un peu de lecture, ça vous dit ? Une amie m’a fait découvrir une oeuvre française qui se trouve selon moi à cheval entre la bande dessinée et le manga sur le style de dessin : Freaks Squeele, de Florent Maudoux. Sous ce drôle de nom un peu difficile à prononcer se cache une BD fun en plus d’être très jolie tournant autour des super-héros, de genres très différents.

Je n’ai lu que le premier opus, mais je sais que je vais très bientôt me procurer les 3 autres tomes pour dévorer tout ça parce que j’ai trouvé ça vraiment cool. En gros, on suit les élèves disposant chacun d’un pouvoir à l’école des héros, notamment un groupe de 3 jeunes (2 filles et 1 … loup-garou) pas très efficaces, qui font justement plus penser à des anti-héros qu’autre chose au début.

Le style de dessin m’a bien séduit, clair, agréable et lumineux, avec parfois des caractéristiques spécifiques au manga (personnes archi-schématisés, plans sur un oeil, sur-utilisation de lignes pour montrer le mouvement, etc.). Bref, je vous conseille fortement de vous procurer ne serait-ce que le premier opus, histoire de voir ce que ça donne ! 🙂


J’enchaine avec un jeu de plateau que j’ai pu essayé vendredi après-midi avec des amis ! Rassurez-vous, on est très loin des Demeures de l’épouvante dont j’avais parlé dans cet article, aux règles extrêmement compliquées et à l’immersion parfois difficile. Là on est plutôt sur un jeu qui selon moi tire tout simplement ses racines du poker  : Skulls & Roses.

Je vous explique un petit peu le principe pour que vous puissiez vous faire une idée. Chaque joueur choisit une couleur (qui s’apparente plutôt à une famille en fait : Panthères, Aigles, etc.) et dispose de 4 cartes : 3 cartes « fleurs » (symbole ci-dessus) et 1 carte « crâne ». Les cartes ont la particularité d’être rondes ; on s’en fout mais moi je trouve ça cool.

A partir de là, le principe est tout simple. Au début de partie, chaque joueur pose une carte de son choix face cachée devant lui (donc fleur ou crâne). Le premier joueur décide soit de poser une carte supplémentaire devant lui, soit de « check X cartes ». Checker, c’est dire que l’on se sent capable de retourner X cartes sur la table en commençant par les siennes sans tomber sur une carte « crâne ».

Lorsque qu’un joueur demande à check (accompagné du nombre désiré donc), le joueur suivant peut check en augmentant nécessairement le nombre de cartes à dévoiler ou bien se coucher. Lorsque tout le monde s’est couché sauf un joueur, celui-ci doit essayer son pari : retourner X cartes sans tomber sur un crâne. S’il ne trouve que des fleurs, il marque 1 point. S’il trouve un crâne, il échoue et perd une de ses 4 cartes aléatoirement.

Vous voyez que le principe est du coup super simple : c’est une sorte d’enchères sur les cartes à dévoiler sans tomber sur un crâne couplée à un peu de stratégie pour savoir quand il est judicieux de poser son crâne ou non. C’est sans compter que le bluff joue un grand rôle dans ce jeu, comme au poker. Bref, un jeu bien fourbe, bien fun, que je vous conseille. 😉


Et enfin, dernière trouvaille mais non des moindres, déstinée toute particulièrement aux fans de StarCraft 2 : Lego Starcraft – Brick Rush. Un geek du nom de Kooberz a réalisé une vidéo de près de 5 minutes en stop-motion pour recréer une partie de StarCraft avec des légos. Il a bien évidemment fait de l’editing pour intégrer les sons et les effets visuels, et le résultat est tout simplement bluffant. Je vous laisse admirer ça.



Je ne sais pas ce que vous en pensez mais je trouve le résultat vraiment excellent, on s’y croirait. C’est sans compter que c’est pas du stop-motion pourri qu’il a fait là : c’est tellement fluide qu’on croirait voir un vrai film et il parvient à faire bouger des tas d’unités simultanément en gardant une cohérence pour qu’il n’y ait aucune « cassure » brusque dans les déplacements.

Il a également fait une autre vidéo de ce genre sur Gears of War, qui se coup là n’est plus du STR (Stratégies Temps Réel) mais du FPS (First Person Shooter), que je trouve cool également mais n’ayant pas joué au jeu ça me parle naturellement moins : Bricks of War. Le making of de cette vidéo est visible ici.



C’est tellement geek, j’adore ! Je salue bien bas la dose de travail requise pour faire tout ça. De manière générale j’ai toujours beaucoup aimé le stop-motion : c’est un concept excellent selon moi, qui permet de faire des tas de choses. J’aime constater que certaines s’en donnent à coeur joie. 😀


Allez hop, es terminado por hoy ! On se retrouve demain soir avec un retour sur l’actu’ WoWienne, promis ! Il en faut pour tous les goûts, et puis ça change un peu de faire un petit tour sur la geekosphère plutôt que de parler uniquement de WoW ! C’est pas comme si c’était tous les jours non plus. 😉

Allez, on se quitte avec un peu de reggae pour changer, Ain’t Got No de Patrice. Bonne écoute, bonne fin de week-end et à demain ! 🙂



Byou !


Pour toute question, n’hésitez pas à laisser un commentaire ou à passer me voir sur Elune-EU, et surtout n’oubliez pas de vous abonner au blog et de me suivre sur Twitter !

Publicités
  1. Isendil
    novembre 13, 2011 à 21:40

    Merci pour ce super post. Comme prévu, j’ai GRAVE kiffé 🙂
    Et longue vie au stop motion !

  2. Agravedh
    novembre 14, 2011 à 09:36

    Yo !

    Question qui n’a rien à voir avec le sujet du jour et je m’en excuse, mais on connait le ilvl des objets des 3 nouvelles instances ?

    Merci d’avance !

  3. Patros
    novembre 14, 2011 à 09:47

    Trop fan de la vidéo de Brickcraft 🙂
    A l’ancienne avec les sons du menu et les « SCV good to go sir !, Ready to roll out, Need a lighter ?, You want a piece of me, boy ? »
    Que du bon quoi, mais ça a du lui demander un sacré boulot de le réaliser
    Enfin en retard mais j’espère que ça compte quand même, Bon anniversaire 🙂

  4. novembre 14, 2011 à 11:39

    /lick Eruptia =)
    Encore bravo d’être passé dans ces news de la communauté 😉 Et oui même toi, tu as ta place hihi

    Pour te répondre Agravedh, l’accès pour les 3 donjons 5 joueurs est de ilvl 353 minimum pour entrer.
    Les objets 378 : Donjon 5 joueurs
    Les objets 384 : Raid Finder (390 sur DW)
    Les objets 397 : Âme des dragons normal (403 sur DW)
    Les objets 410 : Âme des dragons héroïque (416 si je me souviens sur DW)

  5. Agravedh
    novembre 14, 2011 à 11:59

    Merci Yüna !

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :