Accueil > Paladin, Raid, Tanking, WoW > Blognews – Trine 2, Progress T13 HM

Blognews – Trine 2, Progress T13 HM


Hello everyone !


Pour commencer, je vous souhaite à toutes et à tous un très Joyeux Noël en retard ! J’ai que 24h de retard, ça va, c’est pas si grave quand même ! J’espère en tout cas que vous avez passé un doux réveillon, en famille, en couple ou entre amis, et que le Père Nawel vous a apporté ce que vous souhaitiez ! En ce qui me concerne, ce fut une soirée familiale traditionnelle tout ce qu’il y a de plus agréable, et le gros bonhomme à la barbe blanche (pas Merlin non) m’a apporté plein de bôkâdôs ! \o/

Bon, je vais commencer par m’excuser de n’avoir pas écrit hier, mais en même temps c’était le 25 décembre et je n’avais pas très envie de passer 3 heures à rédiger un article qui de toutes façons n’aura pas été lu par beaucoup de monde dans la journée d’hier. Du coup je me rattrape en vous écrivant aujourd’hui !

En parlant de ça, il y a fort à parier que l’article de la semaine prochaine soit également décalé dans la mesure où c’est le Jour de l’An. On verra comment ça se passe. Quoi qu’il en soit, je vous encourage à me suivre sur Twitter, c’est typiquement le genre d’info’ que je fais passer sur ce média.😉



J’aimerais entamer l’article d’aujourd’hui avec un petit retour sur un autre jeu que WoW que mon frère a eu la gentillesse (et la supra-idée au passage) de m’offrir à Nawel : il s’agit de Trine 2. Pour ceux qui ne connaissent pas – et je pense qu’il y en a dans la mesure où je ne connaissais pas cette licence alors que je suis généralement plutôt au courant des sorties des jeux PC – Trine 1 développé par Frozenbyte vit le jour en 2009 et fut déjà bien salué à l’époque sans pour autant être un monument du jeu vidéo. Trine 2, sorti il y a moins d’un mois (7 décembre 2011) est le digne successeur du premier nom semblerait-il avec un bon gros 18/20 sur JeuxVideos.com, et j’ai bien l’intention de vous le prouver !

Trine est un jeu de plate-forme, comme pourrait l’être un Mario ou un Sonic pour ne citer que les géants du genre où vous incarnez des héros dans un univers très inspiré des contes de fées. A mi-chemin entre la plate-forme de combat typée hack’n’slash où on avance en donnant des coups d’épée, et le jeu de réflexion où on cherche comment atteindre la passerelle du haut avec ce qu’on a sous la main, Trine 2 me fait penser à un mélange de God of War 3 et Prince of Persia dans un univers Fairy Tales en 2D.



Commençons par parler des personnages voulez-vous, puisque ces ceux-ci que vous incarnerez durant toute l’histoire. Ils sont au nombre de 3, et tous plus charismatiques les uns que les autres :

  • Un guerrier du nom de Pontius qui est très orienté combat (épée + bouclier ou masse à deux mains),
  • Un sorcier typé Merlin nommé Amadeus qui va surtout être pratique pour avancer et récupérer tous les trésors (invocation de plate-formes et télékinésie),
  • Et une voleuse façon Assassin’s Creed appelée Zoya orientée combat à distance (arc) et déplacements délicats (grappin).

La grosse particularité de ce jeu c’est que vous ne choisissez pas un personnage parmi les 3 pour faire l’aventure, vous jouez bel et bien les 3, mais jamais simultanément. A l’aide des touches 1, 2 et 3, vous pouvez changer de personnage à tout moment et de façon instantanée c’est à dire sans incantation ni chargement. Au delà de pouvoir changer de personnage à n’importe quel moment, vous allez devoir vous y employer parce que chacun des trois héros disposent de compétences uniques dont vous aurez besoin pour avancer.

Pour ceux qui s’en souviennent, ça s’inspire grandement d’un des premiers jeux développés par Blizzard il y a près de 20 ans (à l’époque sous le nom de Silicon & Synapse) à savoir Lost Vikings, dans lequel on incarnait 3 nordiques aux compétences uniques, que l’on jouait à tour de rôle pour avancer à travers les niveaux. Là où les deux jeux diffèrent, c’est que dans Lost Vikings, quand on contrôlait un des trois personnages, les deux autres étaient toujours présents à l’écran ; dans Trine, on n’a qu’un seul et unique avatar à l’écran et on switch avec les touches 1, 2, 3 pour le choisir.



Tout ça c’est bien beau, mais parlons un petit peu du but du jeu. Globalement c’est assez simple puisqu’on retrouve les fondamentaux des jeux de plate-forme, à savoir traverser le niveau truffé de pièges, de casse-têtes et d’ennemis redoutables en récupérant un maximum d’expérience (car oui, il y a un système d’expérience dont je parlerai plus loin), et en essayant de mettre la main sur les poèmes et tableaux cachés (on retrouve le côté conte de fées à nouveau). Jusque là, rien de bien surprenant pour un jeu de ce genre !🙂

Alors pour la petite histoire, je n’aime pas trop les jeux de plate-forme 2D parce que j’ai toujours trouvé ça assez stressant et pas spécialement amusant. J’ai commencé avec des jeux comme Qeen 2 sur Windows 95, et en plus d’être souvent extrêmement difficile (et donc pas forcément amusant pour quelqu’un de moins de 5 ans) il n’était ni très beau, ni très fun. Bref, la plate-forme n’a jamais été vraiment mon truc, à part éventuellement Sonic qui m’avait plutôt bien amusé par contre.

Du coup, et malgré les conseils de mon frère, je n’avais pas bien confiance en ce jeu dont je ne connaissais même pas le nom, mais j’ai décidé de voir ce que ça donne, ne serait-ce que pour prendre la claque visuelle qu’on m’avait promise. En plus de cette claque visuelle sur laquelle je reviendrai plus tard, j’ai pris une claque tout court tellement ce jeu est une merveille.


Dès les premiers instants, le gameplay est fluide et intuitif. Non, on ne galère pas 15 ans pour sauter sur une caisse ou pour tuer une plante carnivore. Les contrôles sont simples et peu nombreux, si bien qu’en moins de 5 minutes de jeu on est capable d’avancer simplement avec les 3 personnages parce qu’on a déjà globalement compris comment les jouer. Et pour ceux qui se disent « si en 5 minutes on sait jouer, en une heure on s’fait chier », détrompez-vous. Même après 6 ou 7 heures de jeu, je parvenais encore à trouver des techniques de progression / combat assez inédites en combinant les compétences de nos 3 vaillants héros.

Le jeu alterne régulièrement des moments « progression » avec des moments « combat ». Le passage de l’un à l’autre se fait bien savoir par un changement de musique (d’une mélodie médiévale à quelque chose de plus épique). Lors des passages « progression », il n’est pas question d’être aux aguets au cas où un monstre vous tomberait sur le coin de la gueule : vous êtes tranquille, par contre vous allez devoir faire fonctionner votre matière grise pour trouver commencer avancer. A l’inverse, quand la musique s’intensifie soudainement, vous pouvez ranger Amadeus et appeler Ponteus pour faire chauffer l’épée !

Les passages que j’appelle « progression » sont souvent des sortes de puzzle ou de casse-têtes -appelez ça comme vous voulez- que vous devrez résoudre pour pouvoir avancer. Ca peut aller de mettre le feu à un tonneau de poudre pour faire s’ébouler un mur fragile à (dé)bloquer un engrenage pour ouvrir/coincer une porte en passant par la mise en place d’un mécanisme de planches et de caisses pour que de l’eau magique vienne arroser une graine.

On dit souvent « à chaque problème, sa solution », et bien figurez-vous qu’en ce qui concerne les puzzles de Trine, c’est plutôt « à chaque problème, ses solutions » puisqu’il y a systématiquement plusieurs méthodes pour résoudre une petite énigme et avancer, tout dépend de votre façon de jouer et de vos affinités avec les compétences de vos personnages.



Une des particularités enrichissantes de ce jeu, c’est qu’il intègre un système de points d’expérience et de points de compétences (ou de talents comme vous voulez) que l’on retrouve finalement quasiment jamais dans les jeux de ce genre. Ici, vous allez passer votre temps à ramasser des sphères ou des fioles bleues (un peu comme vous pouviez collecter des pièces d’or dans Mario ou des anneaux dans Sonic) qui vous permettront à chaque cinquantaine obtenue de dépenser un point de compétence dans les arbres de talent des personnages.

Et même si je pense que les talents ne sont pas obligatoires pour l’immense majorité des situations, m’est avis que ça simplifie beaucoup les choses, ce qui motive bien à chercher toutes les sphères / fioles pour gagner de l’XP. Il y a cela dit un certain nombre de passage qui ne me semblent pas faisables ou alors extrêmement difficiles sans un talent bien particulier, comme le lancer de marteau de Ponteus qui peut détruire certains pans de murs fragilisés, ou l’invocation de planche d’Amadeus pour franchir des ravins.

L’autre truc intéressant à ce sujet, c’est que vous pouvez réinitialiser les arbres de talents de vos personnages de manière complètement gratuite et illimitée, et ce n’importe quand. A titre d’exemple, j’ai fait une bonne partie du jeu en mettant des points dans l’arbre d’Amadeus le mage pour pouvoir créer plusieurs objets au lieu d’un seul afin de faciliter la progression, mais dès que j’entendais la musique de combat, hop, je réinitialise, je dépense les points dans l’arbre de Pontius, et je vais dégommer tout ce qui bouge.

Bref, le système de talents ajoute vraiment une autre dimension tout à fait délicieuse au jeu, et si je devais faire un simple reproche, ce serait à propos du fait que l’arbre de talents de Zoya me semble pas forcément très bien pensé. En tout cas jusque là, je n’ai eu besoin qu’une seule et unique fois d’un talent à elle, et de manière générale je ne trouve pas que ce soit spécialement utile de lui attribuer des points. Mais j’attends de finir le jeu pour me faire un véritable avis là dessus !



Voila en gros pour ce qui est du concept et du gameplay. Parlons un instant du reste, à commencer par les graphismes : c’est tout simplement magnifique. Mais vraiment, vraiment, vraiment superbe. On m’avait parlé d’une claque visuelle, figurez-vous que j’ai pris un bus graphique dans la tronche ! Que l’on parle des décors ou des personnages et créatures, c’est du travail d’orfèvre si bien qu’on a plus l’impression d’évoluer dans une galerie de fanarts d’une qualité exceptionnelle que dans des décors de jeux vidéos.

Les développeurs de Fronzenbyte nous offre un petit bijou pour les yeux qui nous plonge dans un univers féerique et merveilleux, que ce soit à l’orée d’une forêt touffue, dans une caverne sombre et humide, l’antre assez glauque d’une sorcière ou même dans les ruines d’un temple sous l’eau ; les décors ne forment qu’un « poème visuel » pour reprendre les mots soigneusement choisis du chroniqueur de JeuxVideos.com.

Côté personnages et créatures, ça vaut largement la splendeur des décors, puisque tout semble prendre vie tellement les animations sont travaillées avec minutie et application. On sent que le travail n’a pas été bâclé sur un coin de table, et que les développeurs / designers avaient le souci du détail. Mention spéciale aux 2 boss ogres que j’ai pu affronter jusque là et contre qui les combats furent absolument épiques. Je pèse mes mots.😉

Moi qui pensais que les jeux 2D ne pouvaient pas être visuellement aussi plaisants que des jeux modélisés en 3D, je tiens à émettre un sérieux erratum, parce qu’en ce qui concerne Trine 2, c’est tout simplement magnifique. Cela dit, bien que l’on évolue sur une plan façon Mario ou Sonic, on a quand même une certaine 3D avec un très bon rendu de la profondeur et des différents plans. Quoi qu’il en soit, on ne cesse de s’émerveiller de la beauté des décors à chaque nouvel écran, et de la façon dont ils nous plongent dans cet univers fantastique.


Pour ce qui est de la bande son, là encore Frozenbyte nous présente du beau travail avec quelque chose de propre et cohérent quand on sait que la bande sonore d’un jeu (ou d’un film) contribue beaucoup à l’immersion, la crédibilité et l’atmosphère. Dans Trine 2, on évolue régulièrement dans des tonalités médiévales fantastiques, parfois mystiques selon le panorama, et bascule sur un registre plus épique et chevaleresque lorsque des ennemis rodent grâce à cette rythmique du gameplay par la musique très bien pensée, le tout composé par Ari Pulkkinen, compositeur des musiques d’Angry Birds et Dead Nation entre autres.

Les effets sonores quant à eux sont chouettes et discrets. Les compétences et les interactions avec l’environnement émettent des sons proprement enregistrés, et les combats sont suffisamment courts pour que le vacarme des lames et des sortilèges soit accueilli avec entrain et appréciation. Faut que ça pète de dieu !😀

La seule petite coquille sonore va peut être aller se nicher du côté de la doublure française des voix qui n’est pas spécialement terrible en toute honnêteté, surtout en ce qui concerne Amadeus. On dirait le mélange d’une pucelle et du Père Fourras, bref c’pas top. Mais c’est loin d’être catastrophique, on préférera simplement les voix originales.



Et enfin, dernière chose mais non des moindres, Trine 2 intègre un mode de jeu multijoueurs permettant de jouer jusqu’à 3 joueurs, que ce soit en ligne ou sur le même ordinateur / la même console. Il parait que jouer à plusieurs est absolument énorme et bien plus fun que la version solo (ce qui me semble déjà très difficile), mais je n’ai pas pu essayer pour confirmer.

En revanche, il est reproché au mode multijoueurs d’être bien trop facile, et je pense que ça se conçoit facilement dan la mesure où 2 Amadeus permettent d’invoquer davantage d’objets, que 2 Pontius permettent de dégommer plus rapidement les ennemis, etc. Néanmoins il parait que c’est extrêmement fun, et finalement, n’est-ce pas ce qui compte ?😀



Je crois que je viens au bout de cette petite chronique. Pour résumer, je dirais que ce jeu est une petite merveille dont le seul défaut est d’être court, bien trop court. On s’amuse dès les premiers instants du concept original du « 3 personnages en 1 » sans être freiné par une prise en main difficile ou des tas de notions complexes. On essaye, on comprend, on avance et par dessus tout on prend énormément de plaisir à jouer.

L’atmosphère est tout ce qu’il y a d’envoûtante et ne manquera pas de nous rappeler les vieux contes qui nous faisaient frissonner durant nos plus jeunes années. Les graphismes sont à couper le souffle et retranscrivent à merveille l’ambiance souhaitée à travers notamment des jeux de lumière, accompagnés de la musique qui participe activement à l’immersion et la retranscription du côté médiéval et féérique de l’histoire.

Bref, pour moi c’est un 20/20 amplement mérité. Que dire de plus ? Pas grand chose, si ce n’est que c’est un jeu que je ne recommanderai jamais assez, d’autant qu’il est, parait-il, pas cher du tout sur Steam (entre 13 et 20 €) ; je sais que c’est un facteur déterminant pour certains. Ce n’est pas le jeu qui vous occupera des semaines durant, mais c’est définitivement un jeu que vous ne regretterez pas d’avoir acheté, et auquel vous prendrez énormément de plaisir à jouer. Parole d’Eruptia.🙂


Voila voila pour Trine ! Je vais quand même parler un petit peu de WoW hein, ne vous en faites pas ; on n’est pas des bêtes. Alors, commençons par les fraiches actualités du moment : la progression des guildes sur le tiers T13. A l’heure actuelle, seulement 3 guildes (toutes les 3 coréennes) sont venues à bout de la Folie d’Aile-de-mort HM : KIN Raiders (World First 25-man), Stars (World Second 25-man) et In Extremis (World First 10-man). On note quand même Silent qui tient la 4e place du classement avec le World Second de Echine d’Aile-de-mort en mode 10 joueurs.😉



Oh, en parlant de Silent, voila ce qu’ils disent du combat contre l’Echine d’Aile-de-mort sur leur site, et bien que ce soit en mode 10 joueurs, leur avis est intéressant du coup je remets ça ici.


Ce boss a vraiment de quoi rendre fou, premier pull à 4 heal tendon 85%, 2ème pull à 2 heal on tient pas 30sec. Partant de la, on se dit que c’est block. On continue quand même de try pour être prêt en cas de nerf. Puis au fur et à mesure on se retrouve sur la 2ème plaque et la on se dit que c’est vraiment block. Mais on continue et on se retrouve sur la 3ème et c’est la fin du monde, c’est vraiment vraiment block. Au final, à force d’essayer pas mal de choses différentes, on commence à voir le bout du tunnel et se dire que finalement ça peut tomber. Après presque 2 semaines de try intensif on en vient finalement à bout et jusqu’au dernier moment on y croyait qu’à moitié.

Un grand bravo à tout le roster pour ces efforts et en route pour le dernier de la liste ! En espérant finir comme on a commencé, mais avec noël et le jour de l’an qui approche, ça va forcément ralentir.


Un combat visiblement très difficile du coup. Ce qui est étonnant c’est que KIN Raiders a mis ~300 pulls sur Echine HM, ce qui semble finalement assez peu quand on sait que Paragon avait passé la barre des 500 sur Ragnaros HM. Quoi qu’il en soit, c’est clairement le gearcheck du palier, et Folie de Deathwing semble un peu fade à côté d’après ce que disent les membres de KIN Raiders.

Du coup, comme Stars clean les deux derniers boss du palier en 25 HM, KIN Raiders a mis en ligne ses vidéos du World First de l’Echine d’Aile-de-mort et de la Folie d’Aile-de-mort. C’est moi où les asiatiques sont plus mesurés que les occidentaux en terme de nerd-scream ?😀




Ils ont également publié les compo’ utilisées pour les deux kills. Ils justifient leur sur-utilisation de mages et de rogues par une nécessité d’avoir des classes à burst et DPS continu important. En ce qui concerne les chamans heal, KIN Raiders certifie de n’avoir pas utilisé le bug du totem de lien spirituel sur l’Echine d’Aile-de-Mort.



Pour ceux que ça intéresse, un de leurs membres a donné une petite interview après leur World First de la Folie d’Aile-de-mort. Ce n’est pas moi qui l’ai traduit cette fois, je n’ai pas eu le temps, mais un membre de la communauté de MamyTwink que je remercie du coup. Bref, ci-dessous l’interview.


Q : Comment avez-vous farmé et vous êtes vous préparés à l’Âme du Dragon ?

R : Comme beaucoup le savent, les serveurs US et EU ont rencontré quelques problèmes avec l’outil de recherche de raid. Afin d’équiper rapidement nos personnages principaux (“mains”), nous, nous avons pris 3 “mains” qui ne partageaient pas les mêmes pièces T13 et 22 “rerolls” ayant déjà utilisé l’outil de recherche de raid. De fil en aiguille, chaque membre a utilisé l’outil de recherche de raid environ 26 fois.

Durant la première semaine du patch, nous avons formé 6 équipes de 25 joueurs pour parcourir l’Âme du Dragon en mode normal. Chacune de ces équipes était composée de 8-9 “mains” et de “rerolls”. Une autre équipe a quant à elle parcouru le raid en mode 10 joueurs. Quand le mode héroïque fut disponible, nous nous sommes focalisés sur l’équipement de la guilde de manière générale. Nous avons formé 3 équipes mélangeant “mains” et “rerolls”. Ce choix nous a grandement aidé dans la dernière moitié de l’Âme du Dragon.

Q : Quelle classe de dégâts vous a le plus aidé dans ce raid ?

R : En toutes circonstances, une classe avec une bonne survie et un bon “dps” peut être considérée comme étant la meilleure. Dans l’Âme des dragons, une classe pouvant survivre tout en apportant un bon “burst” (ndlr. : capacité à faire beaucoup de dégâts en peu de temps) est essentiel. Nous pensons donc que le Mage et le Voleur sont les deux classes qui remplissent le mieux ce critère.

Les Voleurs ont opté pour l’arbre de talent Finesse (bonne survie et bon “burst”). Les mages ont quant à eux choisi la spécialisation “Arcane”. En effet, cette spécialisation apporte plus de “burst” que n’importe quelle classe. Bien sûr, il est impossible de compléter le donjon avec uniquement ces deux classes.

Q : Pouvez-vous nous fournir la composition du raid pour l’Echine et la Folie d’Aile-de-Mort ? Et également le nombre d’essais réalisés ?

R : Pour ce qui est de notre composition de raid, vous pouvez la découvrir sur l’armurerie. Et d’après les informations de notre Deadly Boss Mod (addon), nous avons fait environ 300 essais pour l’Echine d’Aile de mort et 108 pour la Folie d’Aile de mort.

Q : Beaucoup de gens spéculent sur la présence de 4 Chamans durant la rencontre de l’Echine d’Aile de mort. Pouvez-vous clarifier la situation ?

R : Pour l’Echine d’Aile de mort, nous avons utilisé 3 Chamans Restauration et 1 Chaman Elémentaire. Deux des chamans Restauration étaient des “rerolls”. De plus, la spécialisation principale d’un de ces deux “rerolls” était la spécialisation Elémentaire.

Blague à part, un de nos chamans Elémentaire (Detonator) a dû s’entraîner 3 heures durant (sur un mannequin d’entraînement) pour atteindre le “DPS” requis.

Q : Sur les serveurs US et EU, beaucoup de gens vous reprochent d’avoir utilisé un “exploit bug” sur l’Echine d’Aile de mort : le “Totel de Lien Spirituel”, qui annulait un “débuff” affectant vos points de vie.

R : Concernant cette rumeur, nous avons reçu des excuses de la part de MMO-Champion et du site de “Paragon” (les gens ayant tenu ces propos).

Au moment où nous affrontions la Folie d’Aile de mort, je n’étais pas préoccupé par cette polémique. De toute façon, lorsque nous publierons la vidéo du combat, toutes les rumeurs et accusations disparaîtront.

Q : Le temps que vous avez passé sur la Folie d’Aile de mort a été plus court que celui passé sur l’Echine d’Aile de mort. Quelle est la différence de difficulté entre ces deux combats ?

R : Le combat contre l’Echine d’Aile de mort a été plus compliqué. L’Echine d’Aile de mort s’est dressé comme un mur devant nous. C’est la sensation naturelle qui nous submerge à chaque fois qu’on découvre un combat difficile. D’ailleurs, on se disait “On ne veut pas le refaire la semaine prochaine…”. Cet affrontement a de loin apporté le plus stress que tout autre combat.

Quant aux combats contre la Folie d’aile de mort, c’était bien plus simple.

Q : Quand publierez-vous la vidéo du de ces deux affrontements?

R : Dès qu’une autre guilde aura vaincu la Folie d’Aile de mort, nous publierons la vidéo.

Q : Il semble que plus de “rerolls” que de personnages principaux faisaient partie du raid. Est-ce vrai ?

R : Oui ça l’est. Par exemple, pour l’Echine d’aile de Mort, 3 de nos Mages et 2 de nos Chamans Restauration étaient des “rerolls”. Nous voulions nous préparer à l’impossible. En fait, nous avons équipé nos rerolls depuis le début des Terres de Feu.

Q : Y a-t-il une raison pour laquelle vous avez fait cela ?

R : A chaque patch, nous rencontrions des problèmes avec des “rosters” limités. Toutefois, nous avons pris conscience que la composition de raid est de loin beaucoup plus importante que le nombre de joueurs. Imaginons que nous avons 25 joueurs en ligne. Si ces 25 joueurs ont accès à la plupart des classes, créer un raid adéquat devient très facile.

Ainsi, pour l’Âme du Dragon, chaque membre disposait de 2 à 4 classes prêtes à rejoindre le raid.

Q : Pour l’Âme des dragons, les spécialisations de classes semblent être cruciales. Pouvez-vous nous en dire plus?

R : Pour les “tanks”, les Paladins sont inférieurs aux Chevaliers de la mort et aux Druides. Ainsi, les Paladins Protection ont été mis à l’écart. Tout comme les Chamans Amélioration et les Chasseurs durant le combat de la Folie d’Aile-de-Mort. En effet, leurs familiers n’attaquaient pas les tendons.

Les meilleurs soigneurs étaient sans aucun doute les Paladins Sacré et les Chamans Restauration. Les autres classes de soigneurs ont fait figure remplacement.

Et pour les “casters DPS”, les Druides Equilibre ont été mis à l’écart la plupart du temps.

Je souhaite d’ailleurs remercier tous ces joueurs pour avoir accepté d’être mis à l’écart.

Q : Aimeriez-vous dire un mot aux autres guildes qui essayent de venir à bout des boss de l’Âme du Dragon ?

R : N’abandonnez jamais ! Il est impératif de rester soudés et de garder l’espoir. Chaque guilde veut abandonner à un moment ou à un autre. Mais rien ne peut être réussi du premier coup. Si vous le faites pas à pas, vous serez récompensés de vos efforts.

Q : Quelque chose pour les fans ?

R : Merci pour votre soutient ! Rappelez-vous de nous comme des joueurs qui aiment raider dans World of Warcraft. Merci


Quoi qu’il en soit, bravo à eux pour leur double World First. Une fin de palier avec 2 boss d’avance sur le reste du monde, ça se fête ! Je pense que Paragon, Method, Vodka, For The Horde & co doivent quand même l’avoir mauvaise de n’avoir toujours pas terminé et de s’être méchamment faits rouler dessus par des coréens.😀


Je pense que je vais m’arrêter là en ce qui concerne WoW et je vais achever cet article sur le sondage de la semaine qui a été malencontreusement décalé d’un jour faute de temps ! Commençons par nous attarder sur les résultats du sondage de la semaine dernière qui portait sur les huitres. Ou le foie gras. Je sais plus.😀

  • 74% d’entre vous préfèrent le foie gras,
  • 7% d’entre vous préfèrent les huitres,
  • 19% d’entre vous n’aiment ni l’un ni l’autre.

En ce qui me concerne, c’est définitivement le foie gras que je préfère ! Cela dit ne vous méprenez pas, j’ai mangé quelques huîtres samedi soir, mais ce n’est pas ce que je préfère. Et puis on a quand même plus de chances de tomber malade avec des huîtres qu’avec du foie gras, soyons réalistes…

Pour le sondage de cette semaine, j’ai pensé à un truc approprié à nouveau, et encore une fois déconnecté de WoW – ça ne fait pas de mal. Vous n’êtes pas sans savoir que quand arrive la nouvelle année, arrive également le temps des bonnes résolutions. Si, vous savez ce truc où on dit toutes les choses qu’on aimerait faire mais qu’on tient pas toujours !

Et bien justement voila, j’aimerais que vous me disiez comment vous vous en sortez avec les résolutions vous :

  • Vous en faites et vous les tenez !
  • Vous en faites et vous les tenez jusqu’à ce que ça vous gonfle !
  • Vous en faites et vous les tenez quand ça vous arrange !
  • Vous en faites et vous ne les tenez carrément pas !
  • Vous n’en faites plus depuis que vous avez compris que vous ne pouviez pas les tenir !

N’hésitez pas à me faire part de vos bonnes résolutions si vous en prenez (que vous les teniez ou non) : moi je n’ai jamais d’idée. Du coup j’en fais pas, ça m’arrange bien, haha !😀


Bien allez, c’est tout pour cette semaine, je vais retourner sur Trine 2 avec pour objectif de le terminer aujourd’hui (j’y crois) ! Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne semaine ainsi qu’un très bon réveillon du Nouvel An, et bien évidemment une merveilleuse année avec tout ce que ça implique !

Par contre, promettez-moi une chose : faites gaffe le soir du nouvel an, avec l’alcool, les abus, le volant, etc. Je sais que c’est la fête, pump it up et tout ça, mais ça doit être un des pires soirs de l’année côté accidents donc faites attention, ne picolez pas si vous devez conduire, et ne conduisez pas si vous avez picolé. Promis ?🙂

Je vous laisse avec une jolie chanson de Björk appelée 5 Years. Je n’aime pas spécialement Björk de manière générale mais celle-ci est vraiment chouette alors je vous la passe aujourd’hui. Allez, à l’année prochaine !😉



Byou !


Pour toute question, n’hésitez pas à laisser un commentaire ou à passer me voir sur Elune-EU, et surtout n’oubliez pas de vous abonner au blog et de me suivre sur Twitter !

  1. Eladril
    décembre 26, 2011 à 16:51

    Prems ! Joyeux Noel a toi n’aussi🙂.

  2. Tyneth
    décembre 26, 2011 à 17:13

    Bonnes fetes🙂

    Par contre j’ai une question. Les royaumes asiatiques n’avait pas 2 reset d’ID par semaine? Si c’est le cas ça amoindri pas mal leur perf’.

  3. Shuuji
    décembre 26, 2011 à 18:38

    Noyeux Joel tout le monde!
    Tyneth, pour répondre à ta question, les deux reset d’ID par semaine ne sont que sur les anciens paliers de raid. Tout le monde a bien un seul reset par semaine sur le T13.

  4. Baafëe
    décembre 27, 2011 à 01:42

    Trine 2 est à ranger près d’un Castlevania plutôt que d’un Sonic ou Mario. Ce qui me fait penser qu’il n’y a peut-être pas beaucoup de jeu du genre sur PC. Je vais tester histoire de varier un peu🙂

  5. Yzal
    décembre 27, 2011 à 10:04

    « Vous n’en faites plus depuis que vous avez compris que vous ne pouviez pas à les tenir ! » Eru’ je sais pas s’il te restait de l’alcool dans le sang quand t’as fait le sondage, mais y’a une zolie coquille ! x)

    Bonnes fêtes de fin d’années à toi aussi mon loulou, et commence bien ton année 2012 ! Après tout il ne nous reste qu’un an à vivre ^_^ (/rofl)

  6. Tyneth
    décembre 27, 2011 à 13:08

    Ah ok me disait aussi ^^

    Merci Shuuji

  7. décembre 27, 2011 à 15:43

    D’habitude, je ne prends pas de bonnes résolutions car – comme tout le monde – je ne les tiens jamais. Mais après avoir lu ton article, j’ai décidé que j’allais en prendre une pour cette année : jouer à Trine 2.
    Note que je te tiendrai donc pour personnellement responsable de ma geekéfaction :-]

  8. Mr Trololo
    décembre 31, 2011 à 04:28

    Bonne fêtes à vous !

    J’ai rajouté 1 ou 2 trucs niveau transmo pal ici
    http://meneldor.forum-actif.net/t1562p15-transmotruc-jouons-ensemble-a-la-poupee

  9. Baafëe
    janvier 1, 2012 à 03:51

    Ouah il est space le torse du set jaune o_o Pour le coup je l’aurais peut-être plutôt associé à des épaulières plus agressive sur un peau sombre pour un petit effet berserk. Je me rend compte que le T12. Le set caillou colle définitivement au modèle nain par contre, je me le représente déjà en face de moi dans un tol barad *paf le nain !*

    Bon pour revenir sur Trine, j’ai testé le 1. Pendant un moment j’ai apprécié, mais franchement le système de checkpoint qui repart à zéro si on quitte la partie en court m’a donné envie d’abandonner😡 Il est infiniment moins dur qu’un tomb raider, mais d’une jouabilité plus souple aussi. Par contre je vois pas l’intérêt de faire gagner des niveaux aux personnages dans ce genre de jeu. J’insisterai peut-être plus tard🙂

    Ah euh, bonnes fêtes et bonne santé à tous !

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :